Array
 
FrançaisBrezhoneg (Breizh)English
 

Ils étaient 80 croiseurs...


Un p'tit air "mod coz" au port de commerce.

 

   Rassembler plus de 80 croiseurs, soit environ 400 amateurs de voile pour une régate locale, voilà une performance que l'on pensait devenue impossible à réaliser. La régate des " Quatres-Vents", patronnée par le bistrot qui lui a donné son nom et assistée techniquement par le club de voile de Roscanvel avec la société de régates de Brest, a permis aux coursiers affûtés de côtoyer les vieux gréements et les croiseurs côtiers familiaux. En tout , deux jours de régates colorées par des escales inhabituelles et pleines de charmes : samedi soir, les voiliers ont animés le port de commerce comme autrefois; dimanche, Roscanvel accueillait dans son fort, le temps du déjeuner, les marins de toutes générations.

   Si la fête était de mise à terre, sur l'eau deux départ de chaque manche étaient donnés afin de laisser les mordus de la régate se battre entre eux.

   L'acharnement à vaincre était d'autant plus grand que cette "course de bistrot " comptait par le challenge de la revue " Bateaux " et pour la sélection au championnat de France des First-Class. Un enjeu de taille qui n'a cependant motivé que deux équipage extérieurs; la majorité de la flotte était composée d'équipages naviguant en copains ou en famille, ajoutant un plus à l'ambiance chaleureuse du week-end.

Les quatre saisons

   Après 15 milles de navigation sous le soleil samedi, Brest respirait l'été : en short et tee-shirt, les plaisanciers ont amarré leur bateau, remplissant un bassin autrefois occupé par des unités à voile. Bien sûr, le plastique a supplanté le bois, mais les vieux gréements, commele côtre " Meil-ar-Chalz ", le ketch " Antigone " ou encore le célèbre " Ariane ", étaient là pour nous rappeler la teinte de cette glorieuse époque.

   " Pour l'accueil les " Quatre-Vents" ont fait le maximum ", balbutiait dimanche matin un équipier mal réveillé. En effet en face du port, les " Gravettes Boys " ont donné un concert durant la nuit de samedi à dimanche... D'ailleurs le vent glacé du dimanche a accueilli à froid les participants en route vers Roscanvel, où M. Jaffrès, Président su CVR, offrait la coupe de la manche et le déjeuner. Les catamarans se sont joints à la fête profitant de cette halte réparatrice avant de finir leur épreuve comptant pour le championnat départemental. Enfin, le glas du retour sonnait, direction le Moulin-Blanc, où des prix du sponsor Rallye-Super étaient distribués à chaque bateau.

Le panache du Sélection "Ville de Brest - Artligne"

   Côté sportif, la palme revient au Sélection "Ville de Brest - Artligne", qui a gagné les trois manches. Un bon signe quand on sait que l'équipage est celui qui va participer au national Sélection dès le permier Mai à Saint-Malo. Le second est un First-class 8 armé par le voilier Ronan Le Bihan de Bénodet. " Calypso ", 3ème, à bien sauvé son rating d'autant qu'il n'est pas facile pour ces grands voiliersde sauver leur handicap en temps compensé sur des petits parcours.

   Pour preuve, la 4ème place de " Saumon Fûté " : le plus petit bateau engagé (5,50m) talonne le " Contessa 35 " mené par J. Caraës. En croiseur côtier, la forte participation n'a pas caché la volonté d'aller vite, même si ce n'était pas l'objectif de tous les équipages venus avant tout de s'amuser.

   " Brangwen " et " Bijou - Bihen " se sont répartis les premièrs places.

   Le premier nommé l'emporte a un point ! Quant aux vieux gréements (classé en temps réel), " Meil-ar-Chalz ", le côtre construit par A. Tertu, fait un sans faute devant des unités plus grandes.