Array
 
FrançaisBrezhoneg (Breizh)English
 


Les marins de la plaisance investissent le port de commerce


Pourquoi ne pas créer une halte-plaisance au port de commerce, histoire de mettre quelques voiles dans le décor unpeu triste du port? Question posée, samedi soir au port de commerce par l'un des concurrents de la régate des Quatre Vents, une classique brestoise organisée par la Société des régates brestoises et par Fifi, le grand mât du bar les "Quatre-vents". Soixante-dix voiliers de tous calibres (protos affutés pour la régate, vieux gréements antediluviens, multicoques) avaient pris le départ de la course à 14h sur le banc du Corbeau au milieu de la rade.
L'armada des Quatre Vents a régaté une bonne partie de l'après-midi avant de venir, le soir, s'amarrer dans le bassin numéro 2 du port de commerce à un jet de pierres des bistrots du quai Armand-Considère.

Les équipages ont étanché leur soif à l'heure de l'apéro avant de se retrouver dans le local du GMAP (le Groupe Manche-Atlantique de Plongée) pour une soirée rock animée par Gravettes's Boys, des mecs sympas capables de dérider n'importe quel vieux loup de mer rétif à toute musique qui ne soit des chants à hisser ou à virer. Les Gravettes's Boys ont chauffé leur auditoire à blanc avant de laisser la place à Arsène Lupin, le groupe surprise de la soirée. Les concurrents de la régate des Quatre Vents ont regagné leur bord une fois que les derniers accords se sont tu sur les guitares électriques ; c'est-à-dire fort tard dans la nuit.Les régatiers n'ont pas eu le droit à la grasse matinée dominicale car ils s'étalent à 10h, hier sur le banc du Corbeau, pour le départ de la seconde manche. L'armada des Quatre Vents a régaté une nouvelle fois sur la rade avant de mouiller une petite encâblure du fort de Roscanvel.

Les équipages ont repris des forces grâce à une petites collation préparée par le club de voile de Roscanvel. Fifi avait autorisé les matelot à observer une petite pausedigestive après le déjeûner. Il a donc attendu le milieu de l'après-midi pour lancer une troisième et dernière manche entre Roscanvel et le port du Moulin-Blanc où se jugeait l'arrivée de la régate des Quatre-Vents.